Ce site a besoin du javascript pour fonctionner correctement

L'eau


L’origine de l’eau

Le S.P.A.E.P. produit de l’eau potable à l’usine la Corbelière, en pompant dans la Sèvre Niortaise.

Il s’agit de sa ressource principale. Toutefois, en cas de pollution accidentelle sur la rivière, ou en cas de taux de nitrate trop élevé, l’usine de potabilisation de la Corbelière peut traiter l’eau du barrage de la Touche Poupard, sa ressource de secours.

De Plus, l’alimentation en eau des abonnés est encore plus sécurisée par le fait que l’usine du S.P.A.E.P. et celle du S.E.R.T.A.D. soit interconnectée, de manière à pouvoir aussi échanger de l’eau traitée.

La qualité et la quantité d’eau de la Sèvre Niortaise sont très influencées par les conditions climatiques et environnementales.

Un programme de reconquête de la quantité des eaux a débuté en 2004, en partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire tel que:

  • le monde agricole;
  • les communes;
  • la SNCF;
  • Autoroutes du Sud de la France;
  • le conseil Général (ex. DDE);
  • la sensibilisation des particuliers.

Des restrictions d’eau peuvent être appliquées par la Préfecture de Deux-Sèvres en cas d’étiage trop important dû à un déficit pluviométrique.

Consulter également les pages suivantes:




La filière

L’usine de la Corbelière est dotée d’une filière de potabilisation classique avec un traitement physique et chimique poussé, à des opérations d’affinage et de désinfection. L’ensemble des actions menées sur l’eau brute va permettre de produire une eau traitée de qualité pour le consommateur.




Surveillance de la qualité

Le SPAEP de la Région de Saint Maixent l’Ecole, possède un laboratoire d’analyse au sein de l’usine de la Corbelière.


Laboratoire de chimie
     




Laboratoire de bactériologie
     

L’autocontrôle effectué au Syndicat permet de suivre divers paramètres sur l’eau brute entrant sur l’usine, ainsi que sur l’eau traitée envoyée vers les châteaux d’eau puis vers les abonnés ; mais aussi de contrôler l’efficacité du traitement à différents points de la filière. De plus, des prélèvements sont effectués sur le réseau de distribution, afin de s’assurer de la qualité sanitaire de l’eau durant son transport.

Enfin, l’Etat par le biais de l’Agence Régionale de Santé (ARS) des Deux Sèvres effectue aussi des prélèvements et analyse sur l’eau brute, l’eau traitée et dans les communes desservies par le SPAEP, au titre du contrôle sanitaire.